Ce qui se passe près de chez nous... et plus loin!

Le pape François instaure une fête de Sainte Marie Mère de l’Église pour le lundi de Pentecôte

ARTICLE | 05/03/2018 | Par I.MEDIA

     Par un décret publié par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, le Souverain pontife a décidé l’inscription au calendrier romain de la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège le 3 mars 2018. Cette décision a pour objectif de développer la « vraie piété mariale ».

     À partir de cette année, tous les diocèses et les paroisses célébreront tous les ans la fête de « la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise », le lundi de la Pentecôte. Cette célébration officielle souligne une caractéristique de la Vierge Marie, qui est à la fois mère du Christ et de l’Eglise. 

     Déjà présente dans la foi chrétienne des premiers siècles, avec saint Augustin et saint Léon le Grand, puis reprise par les auteurs spirituels et les papes, cette qualification de la Vierge Marie comme Mère de l’Eglise avait été établie officiellement par Paul VI en 1964, à la fin du concile Vatican II. Dès lors, certains pays, comme la Pologne ou l’Argentine, avaient inséré cette célébration dans leur calendrier local. Ainsi que dans certains lieux comme la basilique Saint-Pierre, où Paul VI avait annoncé sa décision. 

     Désormais étendue à l’Eglise universelle comme une fête d’obligation – une mémoire – cette célébration comprendra des lectures propres, notamment celle de l’Evangile selon saint Jean où le Christ en croix affirme à Marie et Jean : « Femme, voici ton fils », « Fils, voici ta mère » (Jn 19, 25-34). Dorénavant, tous les calendriers et les livres liturgiques devront donc faire apparaître cette mémoire pour la célébration de la messe et la liturgie des heures. La lecture du bréviaire comprend le texte de la proclamation de Paul VI. 

Mystère de la Croix


     Le Souverain pontife, affirme ce décret, espère que cette mémoire favorisera « la croissance du sens maternel de l’Église » et une « vraie piété mariale ». Cette célébration, explique aussi le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation, aidera à « nous rappeler que la vie chrétienne, pour croître, doit être ancrée au mystère de la Croix, à l’oblation du Christ dans le banquet eucharistique et à la Vierge offrante, Mère du Rédempteur et de tous les rachetés ».

     Le décret a été signé le 11 février 2018, fête de Notre-Dame de Lourdes. Les textes liturgiques, ainsi que leurs traductions approuvées par les conférences épiscopales, seront publiés après la confirmation du dicastère.


Note d'information sur le financement de la rémunération des prêtres.


     La rémunération de nos prêtres est issue de deux sources de financement :

     Le denier de l'Eglise et les offrandes de messe.
     1. Le denier de l'Eglise.
     C'est la contribution des catholiques à la vie de leur diocèse. Incontournable, il constitue la principale ressource du diocèse pour payer le traitement des 90 prêtres et religieux qui sont à votre service ainsi que les charges sociales afférentes (retraite, mutuelle, …).

     Pour votre information, chaque prêtre du diocèse perçoit un traitement net mensuel de 663 euros.

     Les chiffres du diocèse :

Années Montants (€) Evolutions / an-1 Nombre de donateurs Evolutions / an-1
   2012    1 722 244              -0,85 %                      8 931                          -440
   2013    1 708 063               -0,82 %                      8 589                         -342
   2014    1 775 402              +3,94 %                      8 459                         -130

     Après deux années de baisse consécutive, la collecte du denier a augmenté cette année d'un peu moins de 4 %, revenant au niveau de   l'année 2011. Merci à vous tous.
     Par contre, le nombre de donateurs continue de s'éroder : le diocèse a perdu plus de 37 % de ses donateurs en nombre en 13 ans. Et si chacun d'entre nous parrainait un nouveau donateur ?


     Les chiffres de notre paroisse : Sainte Marie en Royans-Vercors
Années Montants (€) Evolutions / an-1 Nombre de donateurs Evolutions / an-1
   2012     26 640                -6,7 %                         188                            -22
   2013     27 178                 +2,0 %                        179                            -9
   2014     26 486                -2,5 %                         167                            -12

2. Les offrandes de messe
Les offrandes sont reçues par nos prêtres ou données en paroisse. Elles sont centralisées au diocèse et reversées de manière égalitaire à tous nos prêtres.
Chaque prêtre a ainsi perçu 19 messes à 17 €, soit 323 € chaque mois en 2014.
La collecte s'effondrant ces derniers mois, nous avons été obligés de réduire le nombre des messes versé à chacun de nos prêtres à 14 en 2015, soit un montant de 238 € (14 x 17 €), soit 85 € de moins.
Ces 5 messes manquantes représentent une baisse de leur rémunération (traitement + messes) mensuelle de 8,6 % !
Le diocèse compte sur chacun d'entre vous, sous forme du denier et des offrandes de messe, pour assurer le maintien d'un niveau de rémunération décent à nos prêtres qui ont fait le choix de consacrer leur vie au service du peuple de Dieu, c'est-à-dire nous. Merci par avance pour eux.

Nos coordonnées : 04 75 81 77 05, denier@valence.cef.fr, http:\\www.donnezaudenier.com

*------*

La médiathèque drômoise des sciences religieuses est ouverte à toutes et à tous.


     Spécialisée en sciences religieuses, elle s'adresse à tous les publics quels que soient leur âge, leur confession et le niveau de recherche souhaité.

     La consultation est entièrement libre et gratuite, le prêt nécessite une adhésion annuelle de 10 €.
     Nous vous accueillons du mardi au vendredi de 13h à18h et le samedi matin de 9h30 à 12h.
     Pour plus d'informations, vous pouvez nous joindre au 04-75-81-77-08.
     Nous vous invitons dès aujourd'hui à visiter notre site et consulter notre catalogue sur www.mediatheque-valence.cef.fr

Cécile Migayrou, responsable bibliothécaire