Les saints, au jour le jour

Les saints sont des modèles pour le chrétien qui découvre en eux les différentes manières dont il peut vivre sa foi.

Chaque jour, l’Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (extrait du site : https://eglise.catholique.fr/le-saint-du-jour/)

Nous vous proposons les saints fêtés ces jours-ci !

                                      

                    • Fête de la Vierge Marie en son icône du Signe – 

                      En souvenir du miracle d’une icône de la Vierge durant un siège en Russie, la Fête de la Vierge du Signe a été fixée au 27 novembre.

                    • Ste Catherine Labouré – 

                      À Paris, en 1886, sainte Catherine Labouré, vierge, Fille de la Charité, passa quarante-cinq ans au service des pauvres et des immigrés, sans laisser deviner que la Vierge Marie s’était manifestée à elle dans la chapelle de la rue du Bac, pour inviter ses fils à l’invoquer comme l’Immaculée au moyen de la “médaille miraculeuse”.

                    • Saint Sernin – 

                      C’est l’un des innombrables martyrs des premiers siècles. Saint Sernin (ou Saturnin), évêque de Toulouse et martyr, fut du nombre des missionnaires qui, comme saint Denys de Paris, vinrent dans les années 250, évangéliser les Gaules.

                    • St André, le premier appelé – 

                      Saint André Apôtre est le Saint Patron de l’Eglise Orthodoxe de Constantinople. Frère de Simon Pierre, il se distingue parmi les saints pour avoir été le premier à être appelé par Jésus et avoir trouvé le martyr sur la croix. Saint André est le protecteur des pêcheurs.

                    • Saint Eloi – 

                      Orfèvre et conseiller du roi Dagobert, Eloi fit construire un grand nombre de monastères et fabriqua aussi beaucoup de pièces d’orfèvrerie en l’honneur des saints avec un art et une beauté remarquables. Élevé au siège épiscopal de Noyon et Tournai, il mit tout son zèle à sa mission apostolique.

                    • Bx Jean Ruysbroeck – 

                      Prieur au monastère de Groenendal dans la région de Bruxelles, en 1381, le bienheureux Jean Ruysbroeck, prêtre et chanoine régulier, fut l’auteur de plusieurs ouvrages mystiques pour faire partager son intense vie contemplative.

                    • Saint François-Xavier – 

                      Patron de l’Orient, de l’Œuvre de propagation de la foi et des Missions, François Xavier est un «vrai géant de l’évangélisation». Ayant vécu au XVI siècle, il porta l’Evangile en Inde, Japon, et Chine.

                    • Saint Jean Damascène – 

                      Originaire, comme le dit son nom, de Damas, né dans une famille chrétienne, Jean choisit la vie ascétique. Grand opposant de l’iconoclastie, il écrivit de nombreuses importantes œuvres au point d’être proclamé Docteur de l’Eglise en 1890 par Léon XIII.

                    • Saint Sabas – 

                      On comprend son caractère énergique dès son jeune âge lorsqu’il part de chez lui pour se faire moine en rejoignant la Palestine où il fonde une communauté monastique, la «Laure».

                    • Saint Nicolas de Myre – 

                      Saint Nicolas est l’un des Saints les plus populaires et estimés, en raison de la tradition qui en fait un Saint protecteur des enfants et des jeunes. Sa fête se célèbre le 6 décembre.

                    • Saint Ambroise – 

                      Ambroise fait partie des grands saints docteurs de l’Église d’Occident. Évêque de Milan, compositeur d’hymnes, Saint Ambroise incarne l’idéal du pasteur.

                    • Fête de l’Immaculée Conception – 

                      Depuis toujours, les Eglises d’Orient fêtaient la pureté originelle de Marie, en une fête de “la Conception de la sainte Mère de Dieu” le 9 décembre ou, plus exactement, la fête de la conception de Marie dans le sein de sainte Anne.

                    • Saint Pierre Fourier – 

                      Fils de tisserands de Lorraine, en 1597 et membre de l’Ordre des Chanoines Réguliers, Pierre Fourier avait fait son choix de la paroisse misérable de Mattaincourt dans les Vosges et il en fut un curé admirable.

                    • Sainte Léocadie – 

                      À Tolède en Espagne, sainte Léocadie, vierge et martyre, est célèbre par sa confession du Christ.

                    • Saint Damase – 

                      C’est grâce à Damase, pape de 366 à 384, que la mémoire de tant de premiers martyrs n’a pas été perdue. Chaque tombe retrouvée était ornée d’épigraphes qui relataient les hauts faits du défunt. Il chargea saint Jérôme de la traduction de la Bible en latin.

                    • Notre-Dame de Guadalupe – 

                      Notre-Dame de Guadalupe apparut à saint Juan Diego le 9 et le 12 décembre 1531. Toute l’Amérique Latine, du Mexique à l’Argentine, l’honore et la prie comme sa protectrice.

                    • Sainte Lucie – 

                      Vierge et martyre à Syracuse en 304, sainte Lucie fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles.

                    • St Jean de la Croix – 

                      Prêtre et docteur de l’Église, sur le conseil de sainte Thérèse de Jésus, saint Jean de la Croix entreprit, le premier parmi ses frères, la réforme de l’Ordre du Carmel, qu’il soutint par des travaux et des œuvres sans nombre, ainsi que par d’âpres tribulations.

                    • Bse Virginie Bracelli – 

                      À Gênes, en 1651, sainte Virginie Centurione-Bracelli, veuve, se dépensa au service du Seigneur en subvenant de toutes les façons aux besoins des pauvres et en fondant et dirigeant l’Institut des Auxiliaires des Dames de la Miséricorde.

                    • Saint Modeste – 

                      À Jérusalem, en 634, saint Modeste, évêque, après la prise de la Ville sainte et sa dévastation par les Perses, releva les monastères, les remplit de moines et reconstruisit à grand peine les sanctuaires détruits par l’incendie.

                    • Sainte Yolande – 

                      Yolande refusa la situation à laquelle son rang lui donnait droit et devint religieuse au monastère de Marienthal où, élue prieure, elle fut pendant vingt-cinq ans le modèle de toute la communauté.

                    • Saint Gatien de Tours – 

                      Envoyé de Rome au IIIème siècle pour évangéliser la Gaulle avec six autres missionnaires, saint Gatien a été le premier évêque de la ville de Tours. Il est accueilli au début avec hostilité. A force de courage et de persévérance, il convertit les habitants et annonce l’Evangile pendant 50 ans.

                    • Sts Martyrs du Tonkin – 

                      À Bac Ninh au Tonkin, en 1839, les saints martyrs François-Xavier Ha Trong Mâu, catéchiste, Thomas Nguyên Van Dê, tailleur, Augustin Nguyên Van Moi et Étienne Nguyên Van Vinh, agriculteurs, l’un néophyte, l’autre encore catéchumène. Tous ayant refusé de piétiner la croix, furent soumis à des supplices, enfin étanglés sur l’ordre de l’empereur Minh Mang.

                    • St Jean de Cronstadt – 

                      Canonisé en 1990 par le patriarcat de Moscou, Jean de Cronstadt (1829-1908) est l’une des figures majeures de la spiritualité russe.

                    • Saint Pierre Canisius – 

                      Premier jésuite hollandais, saint Pierre Canisius, a vécu au XVI è siècle . Ecrivain fécond, il a été un des artisans du renouvellement spirituel de l’Eglise catholique après le Concile de Trente.

                    • Ste Françoise Xavière – 

                      À Chicago dans l’Illinois, aux États-Unis d’Amérique, en 1917, sainte Françoise-Xavière Cabrini, vierge, qui fonda l’Institut des Sœurs missionnaires du Sacré-Cœur et dépensa toutes ses forces avec une immense charité au soin des migrants.

                    • St David d’Arménie – 

                      En Arménie au VIIème siècle, lors de l’occupation et les persécutions des musulmans, David mourut crucifié pour avoir refuser de renier sa foi chrétienne.

                    • St Charbel Makhlouf – 

                      Moine prêtre de l’Ordre maronite, Charbel Makhlouf se retira dans un ermitage où il vécut dans une extrême austérité de vie, dans les jeûnes et les supplications, jour et nuit au service de Dieu, jusqu’à sa mort en 1898.

                    • Sts et Stes Emmanuelle, Emmanuel, Manuela, Manuel – 

                      Emmanuel, “Dieu avec nous”, tel est le nom prophétique qu’avait reçu Jésus de la part d’Isaïe (Is 7, 14).

                  •  

                  •  

                    •   

                    •